Serments et deuils (L'Assassin Royal, Tome 10)

By Robin Hobb

À Castelcerf, Fitz s’efforce de poursuivre sa challenge : former un extended family d’Art avec le prince héritier Devoir, un serviteur basic d’esprit, et lui-même. Mais remark parvenir à fondre en un tout harmonieux des personnalités aussi disparates ? automobile rien n’est apaisé dans l. a. forteresse ancestrale où los angeles risk des Pie se fait toujours plus pressante. Ceux-ci, pétris de haine, ont réussi à introduire des espions à l. a. cour même.

Quant à l. a. reine, elle doit recevoir des représentants du Lignage pour mettre un terme aux persécutions des vifiers. Dans sa vie privée, le malheureux Fitz est également tourmenté : son fils délaisse son apprentissage pour une belle jeune fille qui affronte à cette social gathering l’hostilité de son père. Et le vieil Umbre, autrefois si lucide, semble perdre los angeles tête : il dévoile l’ambition dévorante et insensée d’entrer dans l’héritage royal.

Entre inquiétude, colère et désespoir, Fitz doit donc constamment jongler pour sauver l’avenir du royaume tant sont nombreux les risks qui les menacent, lui et l. a. dynastie.

Show description

Quick preview of Serments et deuils (L'Assassin Royal, Tome 10) PDF

Show sample text content

Mon ami était mon compagnon de cellule. Avant que je pusse pousser davantage ma réflexion, il reprit : �Alors, il paraît que tu as zigouillé trois bonshommes et un cheval ? Chouette wrestle, je parie. Dommage que je l’aie pas vu. Moi aussi je me suis battu hier soir, mais j’ai tué personne. Je me suis bagarré avec une grande perche, los angeles determine pleine de trous comme le Grêlé. C’était pas ma faute ; je parlais peut-être un peu castle, d’accord, mais tu sais ce qu’il m’a dit ? Il m’a dit : � Ferme ton clapet !

Même moi je n’avais jamais été aussi mal nanti. J’espérais qu’il se trompait. � Que mets-tu quand tu donnes ces behavior à los angeles lessive ? » Je versai l’eau brûlante dans le baquet. �A los angeles lessive ? » J’abandonnai ; je n’avais nulle envie d’en apprendre davantage. �Lourd, je t’ai monté de l’eau et je l’ai fait chauffer pour que tu puisses prendre un bain. » Sur une étagère, je pris l. a. trousse de couture d’Umbre ; je pouvais à tout le moins raccommoder les accrocs les plus béants. �Un bain ? Comme l. a. toilette à l. a. rivière ?

C’est specific à un détail près : à ce moment-là, tu auras quitté le provider de sire Doré pour t’enrôler dans los angeles garde royale. — Vous ne trouvez pas ce changement de statut un peu soudain ? Quand l’avez-vous décidé, vieux renard que vous êtes ? Et remark allons-nous l’expliquer ? — Sans difficulté : le capitaine Bonnefoire tient absolument à t’engager, automobile tu l’as castle impressionné en réussissant à tuer trois hommes rien qu’en tentant de récupérer l. a. bourse de ton maître. Un homme aussi efficace à l’épée charisma toujours une position dans los angeles garde royale.

Il se rembrunit encore. �Il frappe Lourd et il prend ses pièces. Alors le manchot se met en colère. Je lui ai dit. Maintenant il prend les pièces mais il me rend quelques sous. Pour acheter des bonbons. — Qui fait ça ? » Il se tut un second. �Je ne dois pas parler de lui. » Je captai un écho de peur lorsque sa musique d’Art enfla soudain, pleine de bêlements et de tintements de harnais. Il se gratta los angeles tête, puis ramena une mèche de sa tignasse devant ses yeux. �Tu vas me couper les cheveux ? Ma maman me coupait les cheveux, quelquefois, après ma toilette.

En silence, nous écoutâmes nos hôtes discuter sur l’orientation des négociations et l. a. réalité de l’intérêt que leur portait los angeles reine ; deux vifiers, un homme qui se donnait le nom de Jeunot et une femme qui se faisait appeler Mercurœil, se montraient particulièrement loquaces. Ils se connaissaient bien, je le sentais, et se considéraient comme les cooks du groupe ; ils s’efforçaient de convaincre leurs compagnons d’adopter une angle ferme face à los angeles souveraine. Jeunot débita une liste d’exigences à présenter tandis que Mercurœil hochait l. a. tête avec enthousiasme ; plusieurs de ces revendications étaient irréalistes et d’autres soulevaient des questions ardues.

Download PDF sample

Rated 4.67 of 5 – based on 6 votes