Le Nouveau soleil de Teur (Le Livre du Nouveau Soleil, Livre 5, Tome 1)

By Gene Wolfe

Le Nouveau Soleil de Teur (titre unique : The Urth of the recent solar) est un roman de Gene Wolfe publié en 1987. Il est le cinquième et dernier tome d'une pentalogie intitulée Le Livre du moment soleil de Teur ou Le Livre du nouveau soleil selon les éditeurs.

Show description

Quick preview of Le Nouveau soleil de Teur (Le Livre du Nouveau Soleil, Livre 5, Tome 1) PDF

Show sample text content

Il n’est pas exclu que nous soyons trop respectueux vis-à-vis d’eux. Ceux pour lesquels il n’y a pas de nom, ces mom and dad auxquels j’ai fait allusion, provoquent toujours de tels sentiments, même si de tous leurs exploits seuls restent les hiérogrammates. Vous avez dit qu’ils désiraient des compagnons. remark auraient-ils pu se forger des compagnons, eux qui s’élevaient eux-mêmes de plus en plus haut ? » J’avouai que je l’ignorais ; et comme elle me paraissait moins encline à en dire davantage, je lui décrivis l’être ailé que j’avais vu dans les pages du livre de maître Inire, et lui demandai s’il s’agissait d’un hiérogrammate.

L’air se précipitait toujours par l. a. grande déchirure dans l. a. coque, là où s’était élevé un mât ; dans sa hâte, il devenait noticeable comme un fantôme de titan, étincelant d’un million de minuscules lumières. Ces lumières retombaient comme de los angeles neige – flottant très lentement vers le bas, quoique pas davantage qu’un homme – et couvraient le pont d’une gelée blanche scintillante. Puis je me retrouvai de nouveau à côté de l. a. fenêtre de maître Cendre et j’entendis sa voix : � Ce que vous voyez là est los angeles dernière glaciation.

Regardez par là. » Je suivis son geste et vis une arche formant entrée que dissimulaient en partie des arbres, à seulement une douzaine de pas de los angeles berge. � N’y a-t-il pas de marées, ici ? demandai-je. — Non. Je sais ce que cela signifie motor vehicle j’ai étudié votre monde – c’est pourquoi j’ai été choisie pour conduire les marins, et plus tard pour vous parler. Mais Yesod, qui n’a pas de compagnon céleste, est sans marées. — Vous avez su dès le début que c’était moi l’autarque, n’est-ce pas ? Si vous avez étudié Teur, vous ne pouviez l’ignorer.

Je ne voyais aucune raison d’opter plutôt pour l’un que pour l’autre, et choisis donc le gauche, au hasard. Je n’avais guère fait de chemin lorsque je me rendis compte que j’éprouvais des difficultés à marcher. Je crus tout d’abord que j’étais malade, puis que j’avais été drogué. Je ne me sentais pourtant pas plus mal qu’au second où j’avais quitté l’encoignure où Gunnie m’avait caché. Je n’avais pas de vertiges, ni l’impression que j’allais tomber ; pas plus que je n’éprouvais de trickyé à garder mon équilibre.

Imaginez plutôt que nous désirions jouer à shah mat sur un échiquier dont les situations sont les radeaux de cette mer. Nous nous déplaçons, mais pendant que nous faisons mouvement, les radeaux bougent et se disposent selon de nouvelles combinaisons ; et pour nous déplacer, il nous faut pagayer d’un radeau à l’autre, ce qui prend tellement de temps. — Contre qui jouez-vous ? demandai-je. — Contre l’entropie. » Je reportai mon regard sur elle. � On dit que c’est un jeu auquel on perd toujours. — Nous le savons.

Download PDF sample

Rated 4.70 of 5 – based on 10 votes